Demander sa retraite en tant que travailleur frontalier en Suisse

Les personnes qui font la navette en Suisse peuvent bénéficier d’une assurance pension dans leur pays de résidence ou en Suisse. Si vous décidez de prendre votre retraite en Suisse, il est important de comprendre les étapes nécessaires pour demander votre retraite.

La première étape consiste à contacter la Caisse suisse de compensation AVS (Assurance Vieillesse et Deuil), qui gère des caisses de pension en Suisse. Vous devrez présenter des documents tels que passeports, contrats de travail, fiches de paie et droits à la sécurité sociale. Vous devrez également fournir des informations sur les régimes de retraite que vous avez payés dans votre pays de résidence. La Caisse suisse de compensation AVS calcule ensuite votre droit à la rente sur la base des cotisations que vous avez versées en Suisse et dans votre pays de résidence. La Caisse de compensation vous transmet alors une estimation de votre future pension de retraite.

Si vous avez droit à une rente suisse, vous pouvez percevoir une rente à partir de l’âge légal de la retraite en Suisse. L’homme a maintenant 65 ans et la femme 64 ans. Si vous souhaitez prendre votre retraite avant l’âge légal de la retraite, vous pouvez le faire, mais votre pension sera réduite.

Après avoir décidé de prendre votre retraite en Suisse, vous pouvez redemander une rente de vieillesse auprès de la Caisse suisse de compensation AVS. Vous devrez fournir des documents supplémentaires tels qu’un certificat de naissance et un contrat de travail définitif, ainsi que des informations sur le compte bancaire suisse pour le paiement.

Faire une demande de retraite en tant que frontalier en Suisse peut être une démarche compliquée, mais en suivant les démarches de la Caisse suisse de compensation AVS, vous pouvez estimer votre rente de vieillesse et prendre votre retraite l’esprit serein. . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut